Quelles sont les stratégies mises en place par les animaux sauvages pour vivre en hiver ?

L'hiver est une saison glaciale de l'année qui ne profite pas aux animaux. À l'approche ou pendant cette saison, les animaux domestiques comptent sur leur maître pour se protéger du froid pendant que les animaux sauvages doivent se débrouiller pour s'en sortir. Alors, pour se protéger du froid, les animaux sauvages mettent en place une panoplie de stratégies. Découvrez ces stratégies à travers cet article.

La migration classique des animaux

De toutes les stratégies mises en place par les animaux sauvages pour survivre au froid, la migration est la plus courante. Cette stratégie consiste à quitter la région hivernale pour une autre région dans laquelle la température est beaucoup plus clémente. Les animaux qui font partie de cette migration sont les oiseaux. Ils mettent en place cette stratégie pour deux raisons. La première, c'est échapper au froid, mais la raison principale est l'alimentation. Très souvent pendant l'hiver, leurs aliments se font rares, donc ils se déplacent pour se nourrir. On peut alors dire qu’ils sont plus encouragés par le manque de nourriture que par l'installation de la fraîcheur elle-même.

La torpeur, une solution idéale

Pendant l'hiver, il existe certains animaux qui disposent d'une stratégie efficace de lutte contre la fraîcheur. Cette stratégie est connue sous le nom de la torpeur. Elle est un mécanisme complexe mis en place par certains animaux. Ce mécanisme leur permet de réguler d'une certaine manière la température interne pour la garder à un niveau constant durant toute la période hivernale. Cette solution fait partie des meilleures, mais elle engendre une importante dépense énergétique et cela pousse certains à adopter la température corporelle. D'autres par contre choisissent l'hibernation comme la chauve-souris ou la marmotte. La torpeur permet aux animaux de vivre en ralenti pendant l'hiver.

L'usage de la graisse

Pendant la période hivernale, les mammifères et les oiseaux utilisent leur graisse pour se réchauffer. En effet, lorsque le froid s'installe, on observe chez ces animaux la formation d'une forme de graisse très particulière. Ces graisses sont appelées tissus adipeux brun. Ces derniers sont très riches en mitochondries, des éléments essentiels d'une cellule capable de libérer de l'énergie. Cette énergie est libérée efficacement sous forme de chaleur, ce qui leur permet de se réchauffer le corps.

Posted on